Projet de loi des finances 2018 : institution d’un impôt sur la fortune

Prix de référence du baril de 50 Dollars

Taux de change de 115 DA pour 1 Dollar et inflation à 5.5%

Relèvement du Budget de fonctionnement  à 3500 MDA au lieu du PLAFOND DE 2300 MDA

 

Elaborée sur la base d'un prix de référence du baril du pétrole de 50 dollars et d'un taux de change de 115 DA pour 1 dollar,(contre 110 dollars lors de la première ébauche de préparation du projet de loi de finances 2018), le projet de  loi des finances 2018 prévoit une croissance économique de 4% et une inflation de 5.5%.a affirme une source bien informée à « Eco-Algeria ».

Cette loi prévoit un budget d'équipement de 3.500 milliards DA, ventilé entre des dépenses d'investissement et d'opérations en capital. En notons que le gouvernement a opté pour le relèvement du budget d’équipement après avoir été question de le plafonner à 2300 milliards de DA.de l’ordre 1200 milliards DA, et un taux de croissance de 52%.par contre, il est prévu une baisse du budget de fonctionnement .

Par ailleurs, le projet de loi prévoit une nouvelle augmentation dans les prix des carburants dans le sillage de la mesure prise dans la loi des finances 2017.avec comme objectif final de réduire les subventions voire à terme d’y mettre un terme et d’arriver à la vérité des prix.

En outre, l’un des principales mesures édictées, sera celle relatif à l’institution d’une taxe sur la fortune, avec en point de mire un barème graduellement ascendant.

Sur le plan pratique, la révision du cours de change du dinar induira selon une source informée, une baisse du déficit du budget de l’état en 2018,alors que ledit déficit selon les projections de fin d’année courante sera de l’ordre de 1130.7 milliards de DA, selon les données   recueillies par « Eco-Algeria »,c’est ainsi que le renchérissement du Dollar monnaie de référence dans les transactions et commerce extérieur, face au Dinar Algérien aura un impact sur la fiscalité pétrolière et par la même les revenus des Hydrocarbures.

Quant au prix de référence du baril , il sera fixé à 50 Dollar le Baril pour l’élaboration du projet de loi des finances 2018, c’est ainsi que les concepteurs du projet qui hésitaient au début entre un prix de 45 et un autre de 50 Dollar, ont finalement opté pour la seconde option, alors que ce prix est de 5 dollars de moins que les prévisions mises l’année passée avec le gouvernement de Abdelmalek Sellal.

Dans le même contexte, le gouvernement mise sur un taux de croissance économique de 4% au lieu de 3.6% précédemment, et un taux d’inflation révisé à 5.5% au lieu de 4% , ce qui augure, d’une anticipation prévue quant aux changements prévues dans la politique monétaire , et la tendance à aller vers l’option de la planche à billet comme palliatif pour résorber le déficit budgétaire.  Il est à noter que le taux d’inflation a été de 6.4% en 2016, et de 5.9% au cours des 8 mois de 2017.

 

 

  

إضافة تعليق جديد